UA-97640311-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

░░░░░░░PARTIE ÉCRITURE░░░░░░░

  • Façonner les mots.

    4108089819.png«Je crois que pour l’écrivain, l’ordinateur, c’est l’outil idéal. [...] au fond, c’est comme le travail du potier.
    Qu’est-ce qu’il fait ? Il prend un morceau de terre, de glaise, d’argile, et le pose comme ça. Et après, il commence à travailler sur cette masse. Je crois que les choses se passent avec l’ordinateur d’une façon très semblable, c’est tout. On a une idée, cette idée se présente sous une forme. Si on reste là, dans sa tête à corriger comme il fallait le faire avant avec l’écriture, ou avec même la machine à écrire, voilà ; et si on met l’idée telle qu’elle se présente et après... et après, on travaille sur la terre, sur la glaise. On quitte, on ajoute [...] on élimine. [...] La possibilité que l’ordinateur nous donne de nous corriger, c’est ça, c’est le travail du potier» (José Saramango)

    ----------

    Ecrire est très simple. Il suffit de mettre noir sur blanc tout ce que l'on veut faire savoir. Sans craindre de balbutier au début. Mais en prenant la peine d'apprendre à converser du mieux possible, par le biais de l'orthographe et de la grammaire.

    ----------

    «Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu» (Jules Renard).

     

    ───────────────────────── ooOoo ─────────────────────────

     

    Ecriture en tout genre

    poésie,poème,poète,littérature,nouvelle,écriture,journal intime,réflexion,pensée,société,humeur,humour,fantaisieCompositions diverses, récits, historiettes. Quelques feuillets intimes, des pages de vie inspirées par mes regards sur la société. Parfois retranscrites avec pondération, parfois brocardées pour mieux accentuer le paradoxe de certains cas de figure. Des caricatures, des apostrophes lancées sans a priori. Sachant qu'également, je suis moi-même parodié par le regard de quelqu'un. Comme dans presque tout écrit, il y a souvent une petite part d'autobiographie. Je me considère donc plus ou moins inclus dans tous ces portraits écornés ou pastichés.

    Tout le monde peut écrire. Tout le monde devrait écrire. Sans faute ou avec fautes de grammaire, d'orthographe, de syntaxe, etc. Qu'importe. Nous sommes lisibles pour ceux qui veulent bien essayer de nous comprendre. Pour ceux qui perçoivent nos véritables intentions derrière ces mots. Ce qui n'empêche pas de chercher à s'améliorer au long de nos publications.

    ----------

    Cette suite de sons ou de caractères graphiques …

    … ce mot juste, difficile, mal écrit, illisible, barré, nouveau, tabou, simple, compliqué, composé, étranger, inconnu, variable, invariable, emphatique, barbare, écrit, oral, vieux, courant, usuel, familier, populaire, savant, régional, célèbre, historique, spirituel, doux, tendre, gentil,

    … ce mot mot-outil, ce mot-phrase, ce mot-clé, ce mot d'argot, d'amour, d'enfant, d'auteur, d'esprit, à double sens, ce mot à mot, ce mot pour mot, ce mot qui convient, qui évoque, qui désigne, qui explique, qui exprime, qui ne veut rien dire, qui se lit dans les deux sens,

    … ce mot jamais plus haut que l'autre, ce dernier mot, ce mot avalé en parlant, ce mot pour rire, ce mot sur le bout de la langue, ce mot choisi, ce mot simple, abrégé, soufflé, balbutié, baragouiné, bredouillé, écorché, emprunté, forgé, galvaudé, glissé à l'oreille, griffonné, gribouillé, envoyé, gommé, rayé, reçu,

    … ce mot accompagné d'autres mots,

    … ces mots qui dansent devant nos yeux, qui dépassent nos pensées, qui manquent pour dire "je t'aime",

    … ces grands mots, ces quelques mots, ces demi-mot, ces jeu de mots, ces mots couverts,

    … ces mots en un comme en cent, en quelques mots, en deux mots.

    … ces mots d'une phrase, d'une dictée, d'un livre,

    … ces mots chuchotés, échangés, croisés …

    Tous ces mots pour façonner des phrases, ériger des poèmes, imaginer des nouvelles, forger des romans,

    Tous ces mots inscrits dans  notre vie, de l'acte de naissance délivré à l'épitaphe marbré,

    Tous ces mots, quels qu'ils soient … je les aime.

    ----------

    Je tiens tout d'abord à préciser, bien qu'à me lire on pourrait s'en douter, que je ne me considère nullement comme un écrivain. Plus exactement, pas au sens attribué de nos jours à ce mot et tel qu'on le comprend à notre époque. Je suis plutôt un "écriveur". Je pianote sur le web afin de restituer concrètement tout ce qui flotte dans ma tête. Pourquoi l'écrire ? Me direz-vous ... ou pas. Mais qu'importe, je vous livre quand même la réponse :

    – J'écris parce que j'ai tant de verbiage à dégager de mon esprit, que le temps de rassembler quelques auditeurs pour leur en faire part, ces papotis s'effaceraient bien trop vite de ma mémoire. Principalement, pour laisser la place à d'autres inspirations et ainsi de suite. Alors je transcris l'ensemble de mes cogitations intérieures.

     

    PtK