UA-131749209-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Inspirations.

    Voici mes recueils. Pour sinuer au long des mes inspirations, avec les maux et les mots de mon âme ; ardente, chagrinée, courroucée, rageuse. Mes sentiments oscillent entre amour et colère. Pourtant, j'aime vouloir aimer … en ce monde brutal !

     

    Je pense que dans les cendres d'une vie, tout peut renaître de la poésie. Il faut simplement,

    A propos (poésie 1.png

    Libérer son inspiration
    Et du bout de son doigt fébrile,
    Caresser la plume fertile,
    En écoutant ses émotions.

    Alors si l'envie vous prend par la main, venez donc vous balader au long des allées de mes jardins intérieurs. Mais avant,

     

    Qu'est-ce que la poésie ?

     

    «C'est un genre littéraire très ancien aux formes variées, écrites généralement en vers (il existe cependant des poèmes en prose), dans lequel l’importance dominante est accordée à la forme, c’est-à-dire au signifiant. La poésie est un art du langage qui fait une utilisation maximale des ressources de la langue. Elle reste cependant difficile à définir, et cette définition varie d'ailleurs au fil du temps, au point que chaque siècle peut lui trouver une fonction et une expression qui varie aussi d'auteur en auteur».

     

    Qu'est-ce que "ma" poésie ?

     

    Sans être un genre littéraire susceptible d'être reconnu en tant que tel, ma façon d'appréhender la prosodie n'en est pas moins une expression écrite, certes plutôt personnelle, mais également aux formes variées. Très variées même, comme on pourra le constater. Ce qui cadre bien avec la définition précisant que la poésie ne peut rigoureusement être caractérisée et que chaque époque en module ses bases selon l'air du temps.

     

    A propos de mes poèmes.

     

    Quelqu'un, dont je n'ai plus le nom et je m'en excuse, a écrit ceci sur le web :

    «Le "je" est parfois celui d'un autre. La poésie exacerbe la sensibilité et permet de s'approprier, le temps d'un écrit, le bonheur ou le malheur d'un autre. Même si la douleur ou la félicité n'est pas semblable dans le fait, mais une autre douleur distincte ou une autre joie personnelle différente que l'on a éprouvée et qui a produit les mêmes effets».

     

    Ainsi, dans nombre de mes écrits, difficile de savoir si je transcris ma propre histoire. Dans certains textes, j'y dépose parfois tous les ressentiments de mon âme et dans d'autres, toutes ces joies qui n'ont jamais dépassé mes rêves. Cependant, petit à petit, je pense qu'il sera possible de faire la part entre mon vécu, mes rancœurs, mes espoirs et autres sentiments qui bouillonnent en moi. Je tenais à préciser cela, car beaucoup ont commenté mes écrits soit en compatissant, soit en se réjouissant. Alors qu'il suffit de recevoir mes poèmes (... ou pas), selon un ressenti propre à chacun.